coup de coeur

novembre 7, 2008

Grand merci au cesti et à l’institut panos afrique de l’ouest.

chapeau  à Libasse,Judith et Bouba.

coup de coeur

novembre 7, 2008

grand merci  au cesti et àl’institut panos Afrique de l’oest par les personnes de:Judith et Libasse.

chapeau à Bouba Sow pour l’enseignement de qualité.

le calvaire dans le monde rural

novembre 5, 2008

Le calvaire  dans le monde rural.

 

Je suis un habitant de la région de Fatick(Sénégal) précisément dans la communauté rurale de Palmarin à144km de Dakar.

L’enfant de mon voisin descend de l’école à13heures.Il arrive à la maison vers 13h45 et doit repartir à 15h pour des cours supplémentaires.

En arrivant à la maison, cet enfant eut la malchance de rencontrer sa maman qui venait de bondir pour le marché.Eucoeuré par la faim et le retard de ce futur repas, l’enfant refusa catégoriquement de dire le bonjour habituel.

Au retour du marché, la maman se plaigna auprès du papa.

-Ton enfant commence à adopter de très mauvaises habitudes.Il ne dit plus bonjour.

Le père demanda à l’enfant ola cause de son comportement.Ce dernier expliqua son tempérament qui selon lui est du au fait qu’il repartirait à l’école avant le repas, vu l’heure à laquelle sa maman se hâta sur cette tache.

La mère se sentit vexer et prit comme alibi les travaux des salines d’où elle venait de débarquer.

A la fin de son récit, son mari lui demanda de lui rappeler sa récolte en sel de l’année précedente.Elledonna le poids et la valeur.La somme fut colossale pour monsieur qui demanda automatiquement à madame la ou elle a mis tout cet argent en ignorant que le produit était toujours en stock faute de marché d’écoulement.

Furieux et déçu, le mari rétorqua sèchement  à sa femme de couper cours avec ces maudites salines.

Or il devait comprendre que ce  ne sont pas les salines qui sont maudites ; mais c’est plutôt la gouvernance locale qui doit recevoir des soins.

Ce recit  relate justement la bravour des ruraux mais aussi et surtout le manque de considération des acteurs étatiques à l’égard de certaines localités.

Alors dans le soucis d’une bonne gouvernance:serait-il  mauvais d’organiser des assises nationales autour des thèmes tel que la décentralisation au vrai sens du mot,des biens publiques de l’Etat…